Cuisine Créative

La créativité exige une perméabilité et un désir profond de savoir, aussi bien extérieur qu'intérieur. Si le savoir extérieur découle d'une attention permanente et d'un intérêt réel et insatiable pour le monde, pour les êtres humains, pour l'histoire, pour le présent et l'avenir, le savoir intérieur repose un processus constant d'auto-observation et de questionnement, de méditation et de réflexion, dans la compréhension et l'interprétation du monde extérieur, l'attribution de significations et l'identification de sentiments, d'instincts et d'émotions.

Le savoir et la recherche stimulent la créativité et raffinent l'intuition. La créativité défie la liberté ! L'absence de préjugés et la capacité de croire et de toujours se questionner sont des facteurs essentiels pour le développement de la pensée créative.

La cuisine exprime différentes facettes de connaissance, d'apprentissage et de réflexion et elle transmet non seulement l'évolution de la technique, mais aussi la maturité, la personnalité et l'âme de son créateur.

Créer est un acte de liberté qui a une infinité de moyens d'expression. En cuisine, les ingrédients, les techniques, la technologie, les recettes, les préparations et les concepts sont au service de la créativité qui devient un monde de ressources infinies. Un plat peut nous faire voyager à travers des sites, des paysages, des temps et des histories. Il peut nous faire rire ou pleurer. Il peut nous permettre de découvrir vraiment un aliment, en améliorant sa saveur et sa texture ou, en appliquant la technique, la technologie et/ou l'association inédite de saveurs, il peut encore nous révéler une dimension totalement nouvelle d'un aliment que nous croyions connaître, c'est-à-dire voir au-delà et réveiller en nous des perceptions et une intimité de sentiments et d'émotions.

Chaque fois que nous pensons et réfléchissons, un double phénomène de perception se produit en nous - à l'instant où nous sentons et prenons conscience d'un état d'âme déterminé, nous découvrons un certain paysage extérieur qui se croise avec notre paysage intérieur. Ce croisement peut être compris comme le plus proche résultat de l'interprétation de la réalité ressentie et aperçue.

José Avillez